Les pratiques au Dojo

Aïkïdo

Qui œuvre aux harmonies et aux lois de la nature, art de la paix et non point martial.

L’ Aikido est né au Japon.

Il nous invite à faire l’expérience qu’une autre solution à l’attaque et à la défense  pourrait être mis en œuvre.

Le génie visionnaire de son créateur, Ueshiba Morihe, par les techniques qu’il a élaborées sur la base des vieux arts martiaux japonais, nous dit  que l’énergie qui se déploie dans l’Univers est une énergie d’harmonie et d’amour. La pratique consiste à faire l’expérience dans son propre corps, dans son rapport aux autres et à la nature de cette harmonie.

Voilà un besoin, une urgence très actuelle !

L’Aikido est ouvert à toutes et à tous, enfant à partir de 12 ans.

 

Kyudo

Qui par l’ouverture d’un arc, tire sa flèche au cœur de notre âme.

L’archer aime l’Arc et son monde, sans aucune raison particulière, il est heureux de tirer, de répéter les gestes justes.

Il goûte comme personne ce moment mystérieux, inexplicable, déroutant : l’instant du lâcher.

Alors il s’y donne de tout son cœur avec audace. Il suffit d’avoir l’intuition qu’il y a là, quelque chose, là dans le cœur de l’arc et qu’il s’agit de s’y conformer sans rien en attendre. 

Débutants ou anciens, tout le monde est logé à la même enseigne.

 

Ikebana

Qui nous ouvre au langage des fleurs et à leur raison.

L’Ikebana est plus qu'un art floral, il s'agit de marier les fleurs entre elles dans le respect et la connaissance de la nature.

« Dans la grise et tremblante lumière
d'une aube de printemps, n'avez-vous jamais senti, en entendant murmurer les oiseaux dans les arbres, avec une cadence mystérieuse, que ce ne pouvait être
que des fleurs qu'ils parlaient entre eux »

Le livre du thé de O. Kakuzo

 

ikebana

Danse libre Malkovsy

Qui fait chanter nos vagues, notre vent, la terre sous nos pieds et le ciel grand ouvert.

Dans le sillage d’Isadora Duncan, «la Danse Libre» est un courant créé au début du XX siècle. Basé sur le mouvement naturel, il marque le début de la danse contemporaine. Inspiré par le rythme vivant en osmose avec la nature, ce travail corporel est basé sur la respiration, l’oscillation naturelle de la colonne vertébrale, l’élan, le déséquilibre et l’écoute de la musique.La Danse Libre selon François Malkovsky (1889-1982), libère le corps de ses tensions, développe la réceptivité et la fluidité du geste.

« Pour danser, il faut avoir vu pousser les arbres, senti circuler la sève par la racine, par le tronc, les branches jusquaux feuilles dont lhumide haleine s’évapore, devient nuage, pluie, rivière, mer. Le mouvement perpétuel des arbres, même quand il ny a pas de vent, car les arbres vivant ont toujours leur mouvement, comme les plus profonds silences ont toujours leur musique. » François Malkovsky

 

 Méditation et Yoga Bön

Où nous pourrions aller à l’aventure de notre Être.

Le Bön est une tradition spirituelle tibétaine plurimillénaire. C’est une voie vers l’éveil qui propose une diversité de pratiques de grand soutien dans la vie quotidienne. La méditation est une activité pour éliminer la torpeur, l’agitation et libérer la paresse. Elle manifeste spontanément l’utilité de la vérité, la bonté, l’harmonie, la beauté.

Selon l’enseignement de Tenzin Wangyal Rinpoché

Ligmincha France